In Non classifié(e)

Les éléments de structure préfabriqués en bois font maintenant partie de la plupart des projets de construction, notamment en raison des gains de temps et de précision qu’ils permettent. Cependant, les fermes de toit, murs en panneaux et systèmes de poutrelles préusinés en bois possèdent aussi un avantage insoupçonné : celui de pouvoir protéger un bâtiment et ses occupants contre les flammes.

Voyez comment.

Les structures préusinées en bois réduisent les risques d’incendie sur un chantier

Sur un chantier de construction, plusieurs facteurs peuvent contribuer à augmenter les chances qu’un incendie se déclare. Miser sur des éléments de structure préfabriqués permet d’en éliminer une certaine quantité.

Par exemple, en intégrant des éléments de charpente préusinés à un projet, les travailleurs passent moins de temps sur le chantier, ont moins recours à des outils électriques et produisent beaucoup moins de déchets pouvant s’enflammer.

De plus, utiliser des murs en panneaux et des fermes de toit préfabriqués permet aux constructeurs de refermer l’enveloppe du bâtiment beaucoup plus rapidement. Cela limite les risques d’entrée par effraction et donc qu’une personne mal intentionnée mette le feu au bâtiment en construction.

Le bois : un matériau à la fois combustible et ignifuge

L’utilisation d’éléments de structure préfabriqués en bois peut aussi aider à protéger les occupants en cas d’incendie une fois que la construction du bâtiment est complétée. En effet, bien que le bois soit un matériau combustible, il est à la fois ignifuge. En cas d’incendie, le bois se carbonise uniformément à une vitesse d’environ 1 mm par minute, ce qui permet de prédire avec précision sa résistance à la charge et son risque d’effondrement en cas d’incendie. Cela facilite évidemment le travail des services de secours.

Avec les structures préusinées en bois, il est relativement facile d’obtenir des temps de freinage de la combustion de 30, 60, 90 et 120 minutes. Ceux-ci peuvent être atteints en ajoutant un revêtement de protection structurel, généralement des plaques de plâtre, ainsi qu’en donnant aux structures en bois des dimensions supplémentaires servant de réserve de carbonisation. De cette façon, en cas d’incendie, l’humidité absorbée dans un panneau de plâtre s’évapore, ce qui maintient la température du panneau à basse température du côté opposé au feu, ce qui empêche le bois de s’enflammer. Les cavités dans la structure peuvent quant à elles être remplies avec un matériau isolant ininflammable, ce qui protège les structures en bois et ralentit leur carbonisation.

En matière de sécurité incendie, le bois se compare avantageusement aux autres matériaux

Même si des matériaux comme l’acier et le béton sont plus résistants au feu que le bois, leur utilisation ne garantit pas pour autant la sécurité d’une structure.

Par exemple, lorsqu’exposé à des températures extrêmes, le béton armé peut s’écailler. Cela peut exposer son armature et ainsi affaiblir ses éléments structuraux. Dans le cas de l’acier, il faut savoir que son point de rupture diminue de manière considérable lorsque sa température augmente, ce qui menace la stabilité d’une structure d’acier en cas d’incendie.

Bref, un bâtiment ininflammable n’existe tout simplement pas.

Les éléments de structure préfabriqués en bois d’UsiHome sont un choix sécuritaire

En conclusion, un bâtiment dont la structure est composée d’éléments préfabriqués en bois est sans doute moins vulnérable au feu que vous ne pouviez le croire! En plus de limiter les risques qu’un incendie se déclare sur un chantier, les structures usinées de bois peuvent même contribuer à la sécurité des occupants en cas de feu.

Spécialisée dans la fabrication de produits de charpente en bois, l’équipe d’UsiHome peut vous aider à réaliser vos projets de construction. Contactez-la dès aujourd’hui pour savoir comment elle pourra vous accompagner.

Recent Posts

Leave a Comment

poutrelles-ajourees-prefabriquees-bois-meme-duree-de-vie-metal