In Poutrelles ajourées

Le poids pouvant être supporté par un plancher de bois est une donnée importante à connaître avant d’entamer différents types de travaux de rénovation dans une maison, notamment lors de l’installation d’un nouveau revêtement de plancher ou d’un élément dont la masse est importante (une baignoire autoportante par exemple). En effet, en fonction de la charge admissible du plancher de bois, il peut être nécessaire de renforcer celui-ci avant de procéder aux travaux.

Évidemment, plusieurs choses peuvent influencer la charge admissible d’un plancher construit à l’aide de solives de bois. Dans cet article, voyez comment faire pour savoir quel poids peut être supporté par un plancher de bois en fonction de ses caractéristiques.

Calculer la charge admissible d’un plancher grâce aux abaques de solivage

Lors de la construction d’un plancher, les abaques de solivage permettent de déterminer la dimension des entraxes (espace entre chaque solive) ainsi que la portée des poutres de bois (envergure totale des solives) à privilégier en fonction de la charge d’exploitation des pièces d’habitation.

Les abaques de solivage peuvent aussi être utiles pour connaître la charge maximale que peut soutenir un plancher.

Voici un exemple d’abaque de solivage :

exemple-abaque-solivage

Il importe cependant de savoir qu’il existe un très grand nombre d’abaques de solivage différents et qu’il faut donc s’assurer d’utiliser celui qui convient parfaitement à la configuration du plancher à l’étude. La raison est que les chiffres contenus dans un abaque vont changer en fonction des charges permanentes et temporaires ainsi que du type de solives de plancher.

Caractéristiques pouvant influencer la charge admissible d’un plancher de bois

Comme évoqué plus haut, il est primordial d’utiliser un abaque de solivage parfaitement adapté au plancher existant pour avoir une idée précise de la charge qu’il peut supporter.

Pour ce faire, il est utile de connaître :

  • Le type de solives utilisées (2×8, solives en I, poutrelles ajourées préfabriquées, systèmes de poutrelles ajourées, etc.)
  • Mode de fixation des solives (avec raidisseurs d’âme, avec renforts, etc.)
  • L’essence du bois des solives (bois de résineux, bois dur, utilisation de lamellé-collé, etc.)
  • La portée de la pièce (la distance entre deux appuis, soit la longueur de la solive)
  • L’espacement entre les solives (la distance qui sépare chaque solive)
  • Les charges permanentes (charges qui ne varient pas dans le temps, comme le poids surfacique du revêtement de plancher ou du plafond sous le plancher)
  • Les charges d’exploitations : charges qui varient dans le temps.

Bref, plus on dispose de détails concernant la construction du plancher dont on veut connaître la charge admissible, plus les résultats obtenus seront précis. À l’inverse, il sera très difficile de déterminer le poids que peut supporter la charpente de bois d’un plancher si on ignore tout de sa conception.

UsiHome vous aide à construire des planchers solides

En conclusion, pour connaître le poids que peut supporter un plancher de bois, il faut tout d’abord savoir comment celui-ci est conçu. Lorsqu’on dispose de toutes les informations importantes, il est possible de déterminer la charge admissible du plancher en question.

Une chose est certaine, c’est qu’il vaut toujours mieux demander l’avis d’experts avant d’entreprendre des travaux de rénovation, question de s’assurer que la charpente du bâtiment et des planchers est suffisamment solide.

Cela dit, si vous êtes à la recherche de solives ou de poutrelles de plancher de haute performance et qui facilitent l’installation des éléments de mécanique du bâtiment, vous pouvez vous fier aux produits de charpente en bois UsiHome. Conçus au Québec, ils sont conformes au Code national du bâtiment et peuvent être livrés sur votre chantier au moment souhaité.

Note
Notez cette page
Recent Posts

Leave a Comment

tout-savoir-bois-oeuvre-quebeccomment-savoir-si-mur-porteur