In Murs préfabriqués en bois

De plus en plus, le bois est un matériau de construction reconnu pour son impact environnemental inférieur à celui des autres matériaux utilisés pour ériger des structures. En effet, contrairement à l’acier et au béton, le bois absorbe le carbone (en partie responsable du réchauffement climatique) et nécessite peu d’énergie pour être transformé en bois d’œuvre. De plus en plus de propriétaires et entrepreneurs optent donc pour les produits en charpente de bois pour leurs projets de construction.

Toutefois, aujourd’hui encore, le bois n’est pas apprécié à sa juste valeur en matière d’efficacité énergétique. Voyez donc pourquoi les murs préfabriqués à ossature en bois sont idéaux pour la construction d’une maison écoénergétique.

Les propriétés isolantes du bois utilisé pour construire des murs préfabriqués

Le bois est un isolant naturel en raison de la présence de minuscules poches d’air dans sa structure cellulaire. Des études ont même pu confirmer que cette matière première renouvelable est en moyenne 15 fois plus isolante que la maçonnerie, et 400 fois plus que l’acier.

De plus, le bois est également hygroscopique, c’est-à-dire qu’il possède la capacité d’absorber l’humidité. Une charpente en bois pourra donc créer un tampon en cas de changements rapides du taux d’humidité ou de la température.

Grâce à de telles performances en matière d’isolation, les murs en panneaux préfabriqués en bois sont assurément une composante qui peut favoriser les économies d’énergie. Ils sont donc idéaux pour construire une maison écoénergétique.

Les murs préfabriqués à ossature en bois peuvent être déjà isolés lorsque livrés

La plupart des professionnels du bâtiment s’accordent pour dire qu’un mur extérieur devrait être doté de certains éléments pour être vraiment efficace d’un point de vue écoénergétique. C’est pourquoi les fabricants de murs en panneaux préfabriqués sont nombreux à les installer sur leurs produits, ainsi la pose de l’isolant est une des étapes de fabrication de fermes en usine.

Une couche de contrôle de l’air, ou membrane pare-air :

Une membrane pare-air a la capacité de ralentir le mouvement de l’air dans les murs. Elle permet d’éviter les pertes de chaleur et les dommages causés par l’humidité due à la condensation dans les murs.

Une couche de contrôle thermique, ou isolation :

Parmi les isolants à utiliser avec les ossatures de bois, la laine de fibre de verre, avec sa grande valeur R, a la faculté de ralentir le mouvement de la chaleur de l’intérieur vers l’extérieur pendant les mois les plus froids. Celle-ci contribue également à empêcher la chaleur de pénétrer à l’intérieur de la maison en été. C’est ainsi celle que nous privilégions dans la plupart de nos réalisations.

Une couche de contrôle de la vapeur, ou pare-vapeur :

Un pare-vapeur a pour mission de ralentir la diffusion de l’humidité à travers les murs, sans les empêcher de sécher correctement.

Pour construire une maison écoénergétique, fiez-vous aux murs en panneaux préfabriqués UsiHome

À la lumière de ces informations, vous comprenez sans doute mieux pourquoi tant d’entrepreneurs choisissent d’utiliser des murs en panneaux préfabriqués lorsqu’ils souhaitent construire une maison écoénergétique. Les ossatures en bois participent au développement durable.

Livrés à l’endroit de votre choix, faciles à installer et toujours usinés avec une précision chirurgicale, les murs en panneaux préfabriqués UsiHome peuvent aussi inclure l’isolation, afin de maximiser leur efficacité énergétique. N’hésitez pas à communiquer avec l’un de nos représentants pour commander les vôtres !

Note
Notez cette page
Recent Posts

Leave a Comment

construction-batiment-commercial-charpente-bois-possible-quebecproprietes-mecaniques-bois