In Fermes de toit

Vous souhaitez vous lancer dans la construction d’un toit ? La fabrication d’une charpente en bois peut être une bonne option pour vous. Découvrez les éléments qui composent une charpente en bois et lancez-vous sans inquiétudes dans la construction ou la rénovation de votre toiture.

Nos spécialistes, fabricants de maisons préfabriquées, vous présentent les éléments qui composent une charpente en bois.

Quels sont les éléments qui composent une charpente en bois ?

Une charpente est un assemblage de pièces de bois, de métal ou de béton qui forme l’ossature d’un toit. Ainsi, son rôle est de soutenir la toiture d’un bâtiment tout en lui donnant la forme recherchée.

Même si leur rôle est resté sensiblement le même au fil du temps, les charpentes ont beaucoup évolué. Certains éléments ont disparu alors que d’autres ont fait leur apparition, toujours dans le but d’économiser les ressources et d’augmenter la durabilité de la construction.

 Le chevron

Le chevron est un des éléments qui composent les fermes de toit. Elle consiste en une longue pièce de bois inclinée et orientée dans le sens de la pente du toit. Souvent, il joue aussi le rôle d’arbalétrier, c’est-à-dire qu’il sert non seulement de support, mais aussi de point de pose du couvrement.

La ferme de toit

La ferme de toit est une composition de pièces de bois (chevrons, entrait, jambe de force, poinçon) qui forme un triangle. Les fermes de toit peuvent être de différents types et posséder des dimensions variées afin de créer des toitures aux formes diverses. Ensemble, les fermes de toit forment ce qu’on appelle l’ossature d’une charpente.

L’aisselier

L’aisselier est une pièce droite ou arrondie, qui fait partie de la charpente inclinée (ou de la ferme de toit en forme de ciseaux). Il relie deux autres pièces de la charpente entre elles et sert à soutenir et consolider la structure de la charpente. Elle permet aussi de rigidifier une liaison d’angle et empêche la séparation des pièces.

L’échantignole

L’échantignole est une pièce en bois de petite taille, fixé à l’arbalétrier. Elle sert de support à la poutre en bois qui porte les chevrons. On ajoute parfois un tasseau de forme cubique entre la panne (poutre) et l’échantignole.

Les pannes de charpentes

Les pannes de charpentes sont des pièces de bois, souvent posées sur les fermes où parfois directement sur le mur porteur. Elle servent de support aux chevrons et autres liteaux. Il existe divers types de pannes :

  • La panne faîtière que vous retrouverez tout en haut de la charpente,
  • La panne sablière que l’on voit plutôt à l’extrémité des pentes,
  • Enfin, la panne ventrière ou intermédiaire qui est située entre la panne faîtière et la sablière.

Les éléments du réseau principal de la charpente

Les éléments de base d’une charpente en bois sont la ferme de toit, les pannes de charpentes, l’aisselier, l’échantignole et le chevron. Cependant, selon la structure et la robustesse de cette dernière, la charpente peut posséder d’autres cordes à son arc.

Voici de quoi se compose le réseau principal de la charpente de votre toiture.

L’entrait

L’entrait est une pièce de bois placée horizontalement et qui permet de maintenir la distance entre les chevrons en empêchant l’écartement de leur partie inférieure. L’entrait est donc fixé à l’extrémité inférieure des fermes afin de travailler en tension. Il est aussi appelé base du triangle et peut se présenter sous trois formes : entrait oblique, entrait de ferme simple ou entrait retroussé.

Le poinçon

Le poinçon est une pièce de bois verticale qui relie l’entrait ou le faux entrait au sommet de la ferme de toit. Il est à noter que certains types de fermes ne possèdent que des contrefiches et aucun poinçon.

Les arbalétriers

L’arbalétrier est une pièce de charpente, qui peut se composer de métal ou de bois. Ce sont les supports des versants du toit : dans le cas d’une charpente traditionnelle, ils supportent les pannes horizontales qui elles-mêmes supportent les chevrons.

Les éléments du réseau secondaire de la charpente

Après vous avoir donné un léger aperçu de quelques éléments essentiels du réseau principal d’une charpente, que diriez-vous de jeter un œil voir aux composantes du réseau secondaire ?

La contrefiche

La contrefiche est une pièce de bois placée dans une position oblique entre le poinçon et le chevron. Au sein d’une ferme de toit, sa fonction est de transférer une partie du poids supporté par le chevron vers le poinçon.

La jambe de force

La jambe de force entre dans la composition de certains types de fermes de toit. Il s’agit d’une pièce de bois inclinée qui vient offrir un soutien supplémentaire à l’entrait.

Les potelets d’ancrage

Ce sont des interfaces d’ancrage utilisées pour la sécurisation des bâtiments contre les chutes de hauteurs. Il peut être mis en place sur une charpente métallique et en bois.

Le sommet

Une charpente est souvent munie d’un sommet et ce dernier a deux principales composantes à son tour : le faîtage et le sous-faîtage.

Le faîtage

L’entrait est une pièce de bois placée horizontalement et qui permet de maintenir la distance entre les chevrons en empêchant l’écartement de leur partie inférieure. L’entrait est donc fixé à l’extrémité inférieure des fermes afin de travailler en tension.

Le sous-faîtage

Comme son nom peut le laisser penser, le sous-faîtage est situé en dessous du faîtage. Il est fait d’une pièce de bois horizontale.

Autres éléments de la charpente en bois

Les lattes ou liteaux

Ces parties se posent en général sur les chevrons afin que l’on puisse disposer dessus les matériaux de couverture.

Les connecteurs et attaches

Même si différentes techniques permettent d’assembler des éléments de charpente sans connecteurs, la plupart des entrepreneurs vont utiliser des connecteurs et des attaches de divers types pour assembler les différents morceaux de bois qui composent les charpentes.

Parmi ceux-ci, les connecteurs métalliques de type « plaque d’assemblage » sont fréquemment utilisés lors de la fabrication de fermes de toit préusinées.

Le contreventement

Le contreventement est un assemblage de pièces de bois dont la fonction est d’offrir plus de stabilité à la charpente, principalement en évitant l’écartement des fermes de toit sous l’action des forces horizontales. Le faîtage, le sous-faîtage et la panne sont tous des éléments qui font partie du contreventement.

Le faux entrait

Le faux-entrait ressemble beaucoup à l’entrait présenté plus tôt, mais est plus court que ce dernier. Il est aussi placé horizontalement entre les chevrons, mais dans la partie supérieure des fermes. Une charpente peut être dotée de plusieurs faux entraits dont la fonction est de contrôler les poussées vers le sol en résistant à la compression.

La sablière

La sablière est une pièce de bois qui est placée horizontalement au sommet d’un mur, perpendiculairement aux fermes. Elle sert à supporter la poussée de celles-ci.

UsiHome : votre expert en fabrication de charpente en bois au Québec

Nous espérons que cette petite liste vous aura aidé à y voir plus clair. Elle ne comprend cependant pas tous les éléments qui la compose dans le détail, mais les essentiels y sont présentés.

Ainsi, si vous avez un projet de construction en tête, sachez qu’UsiHome est en mesure de vous fournir non seulement des éléments de charpente comme des fermes de toit préfabriquées, des systèmes de poutrelles et des murs en bois préfabriqués. En bref, tout ce dont vous avez besoin pour construire une ossature de bâtiment en bois.

Contactez-nous pour une soumission !

Recent Posts

Leave a Comment

grands-batiments-bois-charpente-quebecpourquoi-maisons-construites-bois-quebec